• Dans le dictionnaire, on peut lire que la géologie est la science qui a pour objet l’étude des matériaux qui composent le globe terrestre et de l’ordre suivant lequel ces matériaux ont été disposés dans le temps et dans l’espace. En Pays Gentiane, on peut trouver plusieurs sites géologiques de grand intérêt, qui témoignent chacun d'une ancienne activité volcanique dans la région. En voici une sélection :

    Les plateaux basaltiques et leurs orgues
    Les ruines du château féodal ainsi que la statue de la vierge, à Apchon, se situent chacune sur un petit plateau basaltique. A gauche, les orgues du Cheylet. En venant de Riom-ès-Montagnes et avant d'arriver sur Apchon, sur votre gauche, d'autres orgues sont remarquables. On citera également la table basaltique de Chateauneuf, au nord de Riom-ès-Montagnes.

    Les tranchades de Laquairie

    Les tranchades correspondent à une étroite et profonde faille située dans une ancienne coulée de lave. Vous serez saisis par la fraîcheur qui y règne. On dit même qu'autrefois, même en été, on pouvait y retrouver de la glace. 

    Durant la dernière période glaciaire (il y a 10 000 à 15 000 ans), un mini-glacier a persisté sur le plateau voisin. Le poids de la coulée ajouté à la surcharge du glacier fondant a provoqué le glissement de la couche argileuse gorgée d'eau, à la manière d'une savonette soumise à des pressions. Les fissures de la coulée se sont ouvertes pour donner les tranchades, longues d'environ 400 mètres. Les tranchades se situent sur une propriété privée. 

    Les cascades
    Elles impressionnent par leur hauteur et leur cadre étroit (cascade du Sartre, Cheylade, 32 m) et sont enserrées dans un petit cirque basaltique (cascades de la Ribeyrette à Riom-ès-Montagnes, et du Pont d'Aptier à Collandres). Il y a aussi la cascade du Pont de la Roche, qui coule "en escalier" (Cheylade), ou bien encore la (ou plutot devrait-on dire "les") cascade de la Peyre (Le Claux), qui coule à fleur de roche, sur les laves gris clair.

     

    Les milieux humides
    Le lac de Roussillou et la tourbière de la Taphanel (Riom-ès-Montagnes), les Sagnes de Grand Combe (Apchon), sont à observer au début du printemps de préférence.




     

    La grotte de la Bade
    Située à quelques hectomètres du hameau de la Bade (voir rubrique randonnée) est dominant la vallée glaciaire de la Véronne, cette grotte se trouve dans le flanc du Suc de Rome à environ 1 180 m d'altitude. Elle s'est creusée sous une coulée basaltique où une couche e sol plus tendre a été déblayée par l'érosion qui a ainsi dégagé deux salles de dimensions variées. Différentes campagnes de fouilles archéologiques ont mis en lumière douze niveaux d'occupations anciennes bien documentés.

     

    Le cirque du Puy Mary
    Depuis la vallée de la Petite Rhue (Cheylade, Le Claux), du Puy de la Tourte ou de l'étang de Lascourt (Le Claux), imaginez le paysage au temps des volcans en activité...


     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires