• A l'assaut du volcan

    J'aimerais vous faire partager une vidéo réalisée par Auvergne Nouveau Monde, le Comité régional du tourisme. Le film a plus d'un an mais il est tout-à-fait d'actualité ! 

    Pour les alpinistes, les cascades de glace du Puy Mary (face Nord du volcan) sont l'un des sites majeurs de la région. Le site offre une vingtaine de voies dont la hauteur varie de 20 à 100 m ! On y accède depuis le col d'Eylac (entre le col de Serre et le Pas-de-Peyrol).

    > En savoir plus sur l'escalade glaciaire


    votre commentaire
  • L'autel et son retable en danger
     
    Comme je vous en parlais cet automne, d'importants travaux ont récemment été entrepris au sein de l'église Saint-Etienne-et-Saint-Clair de Saint-Etienne-de-Chomeil : restauration du maitre-autel, maçonnerie, électricité, charpente et couverture. On reparle aujourd'hui du mobilier de cet édifice inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques... 
     
    Les amoureux de ce trésor d'architecture se battent désormais pour sauver l'autel et son petit retable, qui se situent dans la première chapelle latérale, à droite après le porche de l'église. Afin de recueillir des fonds pour le financement d'une future restauration, une souscription va prochainement être lancée par la Fondation du Patrimoine, dès que l'architecte des Monuments de France aura donné son pronostic. Une urne a déjà été installée au cours des mois de décembre en janvier, dans le cadre des visites de la crèche de Noël. 
     
    Si la construction de l'église St-Etienne-et-St-Clair remonte au XIe siècle, la chapelle latérale en question (il y en a quatre au total) date de 1844. 
     
    Si le retable est en mauvais état, que dire de l'autel en bois - de style néo-classique flamboyant - qui l'accompagne ?! Construit à base de résineux et de tilleuls, l'autel a un besoin urgent d'être restauré de manière complète, comme en témoigne le Stéphanois Yves de Tessières, délégué de la Fondation du Patrimoine : "encrassé, souffrant d'un manque localisé de dorures et de polychromie, il est surtout fortement infesté par des insectes xylophages. Le risque est donc que l'autel s'écroule, mais également qu'il contamine les autres boiseries de l'église."
     
    Affaire à suivre...
     
    AB, avec CDF
     
          

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires