• A la découverte des patrimoines cachés (3/5)

    Mystérieuses grottes du pays riomois... 

    Les cavités du pays de Riom-ès-Montagnes sont localisées sur des formations volcaniques. Cette carte éditée par le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) en 2006 montre bien que la région de Riom-ès-Montagnes repose essentiellement sur un sol de roches volcaniques, de par sa proximité avec les monts du Cantal. 

     

     

    Nous ne parlerons pas ici des souterrains et galeries qui ont souvent alimenté moultes légendes, la liaison entre châteaux ayant souvent été évoquée. Seules les cavités, qu'elle soient naturelles ou creusées par l'homme, nous intéressent.

    La carrière souterraine du suc de Rome, à l'ouest de La Bade (Collandres), résulte de l'exploitation et de la recherche de diatomite, une roche sédimentaire silicieuse, par l'usine CECA de Riom-ès-Montagnes. Celle-ci a fermé cette carrière, se tournant vers d'autres sites plus accessibles, toujours dans le département, et notamment au nord de Riom-ès-Montagnes, à La Cousty.

    Photo aiko

     

    A quelques hectomètres, la grotte de La Bade, parfois appelée grotte des Fées, a également été explorée par la CECA (on s'en rend compte une fois sur place, la grotte possédant une double entrée). Ouverte sur la vallée de la Véronne, elle se présente sous la forme d'un abri sous roche et selon la tradition orale, Saint Martin y aurait séjourné. Toujours est-il qu'elle a bien été habitée et ce depuis des siècles puisque les archéologues y ont retrouvé poteries et fragments de statuettes en terre blanche gallo-romaines. La grotte de La Bade est accessible au détour du sentier "de la Roche Dorée". Elle mesure environ une quinzaine de mètres de profondeur sur sa partie la plus importante. Ci-dessous la localisation de la grotte (carré vert).

     

      

     

    A Cheylade, et plus précisément à proximité du château du Caire existe une grotte profonde taillée dans le conglomérat, la "grotte de la Caze". Des écrits parlent également de grottes au Puy de la Tourte, sur les hauteurs du Claux, mais elles ont été condamnées.

    Aux confins du Pays Gentiane et de l'Artense, dans les gorges de la Rhue, la grotte des Faux-Monnayeurs a, comme son nom l'indique, servi de refuge à un commerce pas vraiment légal... La grotte, matérialisée sur les cartes IGN, se trouve sur les hauteurs de la route de Champs-sur-Tarentaine. Elle est un lieu apprécié des chauves-souris.

    Dans les rochers chaotiques qui forment les Gorges de la Rhue, une grotte a servi d'asile au cours du XVIIIe siècle, à une bande de faux monnayeurs qui avait pour chef, un certain Chabrier surnommé L'Estandart. Les gredins frappaient de faux écus de six livres, qu'ils écoulaient dans les commerces de la région, ce qui leur permettait de faire ripaille à lueur des torches. Un jour, ils achetèrent un veau à un paysan du coin. Ce dernier, soupçonneux comme un artensier, trouva que les écus sonnaient faux et porta plainte. La troupe de l 'Estandart fut alors surveillée de prés par la Maréchaussée Royale, laquelle surpris un complice en flagrant délit lors d'une foire de Condat. Le repaire fut pris d'assaut, les brigants condamnés aux galères, leur chef pendu haut et court (la justice ne badinait pas en ce temps là). C'est pourquoi, le pont qui enjambe la Rhue vers Coindre, porte le nom de "Pont des Faux Monnayeurs", pour perpétuer le souvenir des faussaires...

     

    Toutes ces grottes ont donc en commun d'avoir été créées par le volcan. Ne vous attendez pas à y voir des stalactites et autres stalagmites. Ce sont toutes des cavités et abris sous roche.

     

    Sources

    brgm.fr

    http://www.tremouille.fr/legende-artense-tremouille.htm 

    Publications de la Commission des Souterrains et Excavations Artificielles de France - Volume 16 - 1919 (http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1919_num_16_1_7767)


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :