• Je vous en parlais il y a quelques semaines, le Cantal est devenu terre de cinéma. Et le pays de Riom-ès-Montagnes n'est pas en reste ! Deux scènes du film "Les Chemins de Pierre" étaient en tournage en octobre sur la commune.

    Riom-ès-Montagnes : tournage du film "Les Chemins de Pierre"Pierre, un célèbre explorateur et écrivain, voyage régulièrement à travers le monde en quête d’aventures. Un soir, il escalade la façade d’un hôtel, ivre, et fait une chute de plusieurs étages. Le choc le plonge dans un coma profond. À son réveil, alors qu’il tient à peine debout et contre l’avis de tous, il décide de parcourir la France à pied en empruntant les chemins oubliés. Un voyage unique et hors du temps où le comédien Jean Dujardin s’élance dans les pas de Sylvain Tesson (auteur de "Sur les chemins noirs" en 2016) à la rencontre de l’hyper-ruralité.

    Pour ce film, le réalisateur Denis Imbert (qui a déjà tourné récemment dans le Cantal pour Mystère, en salles le 15 décembre 2021) a donc choisi de faire appel aux services de Jean Dujardin mais aussi de Jonathan Zaccaï, Anny Duperey ou encore Izia Higelin. Caméra épaule, entouré d'une équipe d'une vingtaine de personnes (régisseurs, caméramen, preneurs du son et ingénieurs du son, électriciens, machinistes, costumiers, maquilleurs, coiffeurs, perchistes, pointeur, assistant caméra, équipe de production, photographe, agent de sécurité), il a notamment choisi de tourner deux scènes sur Riom-ès-Montagnes. L'une se déroule au milieu du bois de l'étang de Majonenc (sur la route de Saint-Etienne-de-Chomeil), l'autre en gare de Riom-ès-Montagnes avec pour décor l'autorail bleu de l'association Chemins de fer de la Haute-Auvergne.

    Plusieurs habitants de la région ont eu la chance d'être choisis comme figurants. C'est le cas notamment de six membres de l'association Chemins de fer de la Haute-Auvergne mais aussi de Thierry Simon et Frédéric Tissandier, habitants du Falgoux qui avaient déjà tourné avec ce même réalisateur sur le tournage de Mystère.

    Le département est clairement à l'honneur sur ce film puisque les Monts du Cantal, le Lioran et la vallée de Mandailles sont également servi de décor au film. La date de sortie de ce "road trip" n'est pas encore connue.


    votre commentaire
  • Ces chapelles méconnues...

    À Trizac, ce sont les villageois qui se sont mobilisés pour fonder et édifier les chapelles de secours de Lachassagne et Lieuchy, en 1646 et 1647, en raison des difficultés liées à l’éloignement de l’église paroissiale. L'association Cantal Patrimoine s'est intéressée à ces deux édifices méconnus du pays de Riom-ès-Montagnes (crédits images : Cantal Patrimoine).

    > Lire l'article complet sur le site internet de l'association Cantal Patrimoine

     

    Trizac : les chapelles de Lieuchy et de Lachassagne

    Plan cadastral de 1837

     

    Trizac : les chapelles de Lieuchy et de Lachassagne

    Le retable de la chapelle de Lieuchy (photo : Cantal Patrimoine)

     

    Trizac : les chapelles de Lieuchy et de Lachassagne

    La chapelle de Lachassagne


    votre commentaire
  • La chasse aux champignons peut commencer !

    Pour la 13e année consécutive, les Journées mycologiques et lichenologiques de haute Auvergne (JMHA) organisées par l’Association Mycologique de haute Auvergne (AMHA) se déroulent cet automne, en Pays Gentiane, du 4 au 10 octobre, avec pour principal point d’accueil Riom-es-Montagnes (salles
    sous la Mairie).

    Ces journées prévoient sur toute la semaine des sorties sur le terrain en matinée guidées par les membres de l'association, des séances de déterminations macroscopiques et microscopiques, et des conférences.

    Renseignements et inscriptions : myco.haute-auvergne@orange.fr 


    votre commentaire
  •  Spectacles de rue et découvertes en tous genres

    Un nouveau festival proposé par l'association Euroculture La Caravane Madame Festival, itinérance artistique, équestre, sportive, poursuit sa route en Pays Gentiane jusqu'au 4 août en passant par Trizac, Valette, Menet, Saint-Etienne de Chomeil, Riom-ès-Montagnes, Marchastel, Condat. Au programme dans chaque village étape et tous les jours :

    • des randonnées à cheval, à pied, à VTT,

    • des animations pour toute la famille, découvertes des patrimoines humain, bâti, naturel, activités multisports, escape game, balades gourmandes, proposées par les associations locales,

    • des spectacles en fin d'après-midi ou soirée : concerts, théâtre de rue, clown, cirque,

    • des découvertes gastronomiques et repas

     

    Ces manifestations sont accessibles à tous et en libre participation, maintenues dans les salles des fêtes en cas de pluie, dans le respect des conditions sanitaires.

    21 et 22 juillet 2021 à Valette
    Repas / Concert fanfare Zibeline, théâtre d'improvisation Y a le feux aux planches, balade à cheval, Escape Game

    23 au 25 juillet 2021 à Menet 
    23 juillet : Dîner / Concert  Pulcinella (bal à facettes),
    24 juillet :  Théâtre - le Malade Imaginaire (21h), 25 juillet : Guinguette/concert Papillonnage (19h) En journée :  balade à Poney, présentation de chevaux, conférence art roman, tournoi de foot, marché, expositions

    26 juillet 2021 à Saint-Etienne-de-ChomeilDîner / Spectacle Quinta Feira (musiques portugaise et brésilienne), En journée à partir de midi : repas local, balade gourmande, découverte de la forêt d'Algères

    27 au 29 juillet 2021 à Riom-ès-Montagnes27 juillet : Repas / concert Solar Ship (Groove), 28 juillet : Epipurien/Cie La Quincaillerie - Clown (21h), 29 juillet : les Demi-frères Grumaux théâtre de rue (19h)En journée : découvertes du combat médiéval avec les Écuyers du Marchidial, boucles à cheval, balade pédestre à Collandres, canyoning, escape game d'Artagnan

    30 juillet 2021 à Marchastel
    Dîner / Concert Raphaël Imbert Quartet (Jazz), En journée : conférence patrimoine, randonnée botanique

    31 juillet au 3 août 2021 à Condat 31 juillet : Duo de flûte Mademoiselle GLB 1er août  : Cirque aérien (16h) et burlesque (18h30) Cie Wise Fool, randonnée gourmande (10h30) 2 août : récital lyrique,  Alexia Macbeth/Johan Farjot (21h), Variation Goldberg par Julien Rezak (21h)
    En journée :  randonnée gourmande, découverte de l'Escargoline pour les personnes à mobilité réduite, gym, Escape game d'Artagnan

    Retrouvez les détails de la programmation et les programmes de chaque commune :
    Site internet : www.caravanemadame.comPage Facebook : Caravane Madame Festival

    votre commentaire
  • Des habitants à l'affiche !

    Dans le cadre de la saison culturelle du Pays Gentiane, un projet d’art éphémère avec le collectif “Le Mouvement” verra le jour sur à Riom-ès-Montagnes et sur 12 autres communes du Pays Gentiane.

    Ce projet porté par Euroculture est mené en collaboration avec les différentes communes : Saint Etienne de Chomeil, Menet, Valette, Riom-ès-Montagnes, Apchon, Saint-Hippolyte, Collandres, Saint-Amandin, Condat, Lugarde, Saint-Bonnet-de-Condat, Montboudif et Chanterelle. Il consiste à prendre des photographies de personnes volontaires, à les imprimer en noir et blanc et en grandeur nature, puis à les coller sur des murs, le tout sous un parapluie coloré.

    Les habitants avaient déjà pu découvrir ce concept il y a deux ans en se baladant dans les rues de la cité Riomoise notamment. Une phase préparatoire a été nécessaire pour repérer les murs communaux ou privés, définir le thème, trouver les personnes volontaires, et définir le planning. Le projet se déroule ensuite en 2 temps forts : le shooting photo qui avait lieu samedi 29 mai avec les participants puis le découpage et le collage des personnages sur des murs, en présence des membres du collectif qui aura lieu à la fin du mois.

    Street art

    Ce temps sera aussi l’occasion d’un moment de rencontre et d’échange entre les artistes du collectif et les modèles photographiés. Riom-ès-Montagnes verra l’installation de plusieurs œuvres sur le thème de “la transmission des valeurs sportives”. Leur durée de vie est aléatoire, celle-ci dépendant principalement des conditions climatiques. La phase de prise des photos avec les habitants, et les écoles élémentaires de Valette, Menet et Lugarde se déroulait courant juin.

    “Le projet, répondant à une envie collective de mettre en avant une forme d’art inhabituelle en milieu rural, sera valorisé par la création d’un outil qui sera diffusé auprès des mairies, offices de tourisme et autres partenaires locaux. Il pointera les différents lieux où seront collées les réalisations, et permettra ainsi aux habitants comme aux touristes d’organiser de belles balades insolites à la découverte de cette méthode de « street-art”, art que l’on pensait réservé à l’espace urbain” explique l’association Euroculture en Pays Gentiane.

    Le Pays de Riom-ès-Montagnes, juin 2021


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique