• La confrérie a répondu favorablement à plusieurs invitations

    Agenda bien rempli pour les Gençanaïres !

    Fondée en juillet 1998 sous l'impulsion des organisateurs de la 2e Fête de la Gentiane et du Cercle européen d'étude des gentianacées, la confrérie des Gençanaïres est l'une des plus jeunes du Cantal et d'Auvergne. Visant à promouvoir la plante, son économie et le pays riomois, on la reconnait facilement puisque ses membres portent une tunique à dominante jaune et verte, qui rappelle bien évidemment les couleurs de la gentiane. Ce costume est étrenné plusieurs fois dans l'année, à l'occasion de fêtes traditionnelles ou gastronomiques. Ainsi, en 2012, les Gençanaires sont invités à la Fête de la Mangoune (Laroquebrou) le 11 mars, la Fête des Tersons Aubrac (Pierrefort) le 25 mars, la Fête de la Gentiane (Riom-ès-Montagnes) les 14 et 15 juillet, la Fête de la Gentiane (Picherande) les 14 et 15 août ou encore la Fête du Bleu d'Auvergne (Riom-ès-Montagnes) les 18 et 19 août. On retrouvera également la joyeuse équipe cet été lors de démonstrations d'arrachage de gentiane organisées en collaboration avec l'Office de tourisme du Pays Gentiane. Cette année encore, lors de la Fête de la Gentiane de Riom-ès-Montagnes, de nouveaux membres seront intronisés et deviendront ainsi ambassadeurs de la "fée jaune" cantalienne.

     

    Los gençanaïres

     

    La charte établie par la confrérie des Gençanaires fixe ses grandes orientations et objectifs.

     

  • Réunir l'ensemble des amateurs et passionnés de gentiane dans un idéal commun de convivialité et d'amitié
  • Promouvoir le rayonnement de la gentiane, plante emblématique du volcan cantalien, le rayonnement du Pays Gentiane, de ses habitants, de sa culture, de son histoire et de son économie
  • Développer la création de nouveaux produits et élargir la connaissance et l'utilisation de la gentiane
  • Echanger des informations et créer des liens privilégiés entre tous les acteurs de la filière gentiane en Auvergne, en France, en Europe et dans le monde
  • Veiller à la gestion raisonnée du patrimoine gentiane
  • Représenter en tant qu'ambassadeurs la gentiane dans des domaines variés et notamment : traditions et culture, artisanat et industrie, scientifique et médical
  • Soutenir et s'associer à toute initiative conforme à nos idéaux

    Depuis 2010, les confréries sont reconnues par l'UNESCO suite à leur inscription au titre de "patrimoine immatériel de l'humanité", en tant qu'"élements de la gastronomie française". 
  •  
  • Voir aussi : "La gentiane jaune, plus qu'un symbole"

Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :