• Le Claux : le canyoning, une autre façon d'explorer les contreforts du massif

    Canyoning3©V.TERRISSE.jpg Guide de haute montagne dans le Cantal, Vincent Terrisse a pratiqué le canyoning dès les années 1980, dans la Sierra de Guarra, en Espagne. "Il y a beaucoup trop de monde désormais là-bas, alors que le Cantal, c'est terra incognita ! J'y retrouve les mêmes émotions, la même magie des grands espaces."

    Sur les 75 canyons référencés en Auvergne, 50 sont situés dans le Cantal. "Il y en a en réalité beaucoup plus, confie le sportif aux cheveux paille, les plus beaux se situant autour du puy Mary et du plomb du Cantal : vallées du Falgoux, de l’Aspre, du Claux, de Dienne, de l'Alagnon, du Brezons..."

     

    Canyoning©V.TERRISSE.jpgPratiqué du printemps à l'automne, le canyoning s'adresse à tous les publics à partir de 10 ans, à condition de savoir nager. Cette activité s'apparente à une randonnée aquatique, c'est-à-dire un parcours ludique dans une rivière ou une gorge jalonné de toboggans et de piscines naturels. "Dans ce cas de figure, pas besoin de harnais. Une combinaison néoprène, un casque de protection, une paire de chaussons et une paire de basket suffisent. Lorsqu'on franchit des cascades, c'est différent : on utilise des cordes."

    Vincent Terrisse accorde de l'importance au partage. "Nous ne sommes jamais plus de 8 pour la convivialité et la proximité. A travers le canyoning, je fais découvrir la vallée : une bonne auberge, un berger, un fromager, un gîte…"

    Les sites de canyoning référencés au Claux

    Dans la vallée de la Petite Rhue, quelques sites de canyoning sont répertoriés au sud du Claux et plus précisément sous le puy de la Tourte et le Puy Mary, à une altitude moyenne de 1 350 m. Le printemps est la meilleure période pour les explorer, en raison du débit plus important. Le canyon de "Ricou la Peyre", sur le ruisseau du même nom (affluent de la Petite Rhue), se compose de plusieurs cascades et d'une succession de toboggans naturels, sur des laves gris clair. On citera également les descentes dites de la "Petite Rhue" (aux sources de la Rivière) et du "Cros Chaumeil", ou encore la "ravine de la Tourte".

     

    En savoir plus


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :