• Toponymie

    Quand les lieux-dits racontent la géographie locale

    Ce ne sont pas les toponymistes, ceux qui étudient les noms de lieux, qui diront le contraire : la plupart du temps, les noms des lieux-dits sont inspirés de la géographie ou du relief local. En pays riomois, l'occitan entre souvent en compte.

    Quelques exemples : Le Cheyrier et Cheyrouse (Menet) tirent leur origine de l'auvergnat « cheira » qui signifie coulée volcanique. Toujours à Trizac, Cotteughes est tiré des termes celtes cot (pierre) et ialos (clairière). La Sagne (Riom-ès-Montagnes) vient de l'auvergnat sagne, un mot qui est entré dans le langage courant en Auvergne et qui décrit un endroit marécageux.

    Amusons-nous à décrypter l'origine des noms... En reliant chacun de ces lieux-dits du pays de Riom-ès-Montagnes à leur « signification ».

     

    A. La Chassagne
    B. Falgères
    C. Le Fayet
    D. Ribeyrolles
    E. Le Fraisse
    F. Espinasse
    G.Lapeyre
    H. Freydefont
    I. Le Vernet
    J. Le Gour

    1. Bois de hêtres
    2. Source froide
    3. Site habité par des frênes
    4. Trou rempli d'eau
    5. Les petits ruisseaux
    6. Lieu planté de chênes
    7. Site surmonté d'un rocher
    8. Bois planté d'aulnes
    9. Lieu planté de fougères
    10. Lieu recouvert d'arbustes épineux

     

     

     

     

    Pour en savoir plus,
    rendez-vous rubrique Histoire et traditions, « Les noms d'ici / Toponymie »

    Solutions : A6 – B9 – C1 – D5 – E3 – F10 – G7 – H2 – I8 (auvergnat lou vernhe) – J4


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :