• La chasse aux champignons peut commencer !

    Pour la 13e année consécutive, les Journées mycologiques et lichenologiques de haute Auvergne (JMHA) organisées par l’Association Mycologique de haute Auvergne (AMHA) se déroulent cet automne, en Pays Gentiane, du 4 au 10 octobre, avec pour principal point d’accueil Riom-es-Montagnes (salles
    sous la Mairie).

    Ces journées prévoient sur toute la semaine des sorties sur le terrain en matinée guidées par les membres de l'association, des séances de déterminations macroscopiques et microscopiques, et des conférences.

    Renseignements et inscriptions : myco.haute-auvergne@orange.fr 


    votre commentaire
  •  Spectacles de rue et découvertes en tous genres

    Un nouveau festival proposé par l'association Euroculture La Caravane Madame Festival, itinérance artistique, équestre, sportive, poursuit sa route en Pays Gentiane jusqu'au 4 août en passant par Trizac, Valette, Menet, Saint-Etienne de Chomeil, Riom-ès-Montagnes, Marchastel, Condat. Au programme dans chaque village étape et tous les jours :

    • des randonnées à cheval, à pied, à VTT,

    • des animations pour toute la famille, découvertes des patrimoines humain, bâti, naturel, activités multisports, escape game, balades gourmandes, proposées par les associations locales,

    • des spectacles en fin d'après-midi ou soirée : concerts, théâtre de rue, clown, cirque,

    • des découvertes gastronomiques et repas

     

    Ces manifestations sont accessibles à tous et en libre participation, maintenues dans les salles des fêtes en cas de pluie, dans le respect des conditions sanitaires.

    21 et 22 juillet 2021 à Valette
    Repas / Concert fanfare Zibeline, théâtre d'improvisation Y a le feux aux planches, balade à cheval, Escape Game

    23 au 25 juillet 2021 à Menet 
    23 juillet : Dîner / Concert  Pulcinella (bal à facettes),
    24 juillet :  Théâtre - le Malade Imaginaire (21h), 25 juillet : Guinguette/concert Papillonnage (19h) En journée :  balade à Poney, présentation de chevaux, conférence art roman, tournoi de foot, marché, expositions

    26 juillet 2021 à Saint-Etienne-de-ChomeilDîner / Spectacle Quinta Feira (musiques portugaise et brésilienne), En journée à partir de midi : repas local, balade gourmande, découverte de la forêt d'Algères

    27 au 29 juillet 2021 à Riom-ès-Montagnes27 juillet : Repas / concert Solar Ship (Groove), 28 juillet : Epipurien/Cie La Quincaillerie - Clown (21h), 29 juillet : les Demi-frères Grumaux théâtre de rue (19h)En journée : découvertes du combat médiéval avec les Écuyers du Marchidial, boucles à cheval, balade pédestre à Collandres, canyoning, escape game d'Artagnan

    30 juillet 2021 à Marchastel
    Dîner / Concert Raphaël Imbert Quartet (Jazz), En journée : conférence patrimoine, randonnée botanique

    31 juillet au 3 août 2021 à Condat 31 juillet : Duo de flûte Mademoiselle GLB 1er août  : Cirque aérien (16h) et burlesque (18h30) Cie Wise Fool, randonnée gourmande (10h30) 2 août : récital lyrique,  Alexia Macbeth/Johan Farjot (21h), Variation Goldberg par Julien Rezak (21h)
    En journée :  randonnée gourmande, découverte de l'Escargoline pour les personnes à mobilité réduite, gym, Escape game d'Artagnan

    Retrouvez les détails de la programmation et les programmes de chaque commune :
    Site internet : www.caravanemadame.comPage Facebook : Caravane Madame Festival

    votre commentaire
  • Des habitants à l'affiche !

    Dans le cadre de la saison culturelle du Pays Gentiane, un projet d’art éphémère avec le collectif “Le Mouvement” verra le jour sur à Riom-ès-Montagnes et sur 12 autres communes du Pays Gentiane.

    Ce projet porté par Euroculture est mené en collaboration avec les différentes communes : Saint Etienne de Chomeil, Menet, Valette, Riom-ès-Montagnes, Apchon, Saint-Hippolyte, Collandres, Saint-Amandin, Condat, Lugarde, Saint-Bonnet-de-Condat, Montboudif et Chanterelle. Il consiste à prendre des photographies de personnes volontaires, à les imprimer en noir et blanc et en grandeur nature, puis à les coller sur des murs, le tout sous un parapluie coloré.

    Les habitants avaient déjà pu découvrir ce concept il y a deux ans en se baladant dans les rues de la cité Riomoise notamment. Une phase préparatoire a été nécessaire pour repérer les murs communaux ou privés, définir le thème, trouver les personnes volontaires, et définir le planning. Le projet se déroule ensuite en 2 temps forts : le shooting photo qui avait lieu samedi 29 mai avec les participants puis le découpage et le collage des personnages sur des murs, en présence des membres du collectif qui aura lieu à la fin du mois.

    Street art

    Ce temps sera aussi l’occasion d’un moment de rencontre et d’échange entre les artistes du collectif et les modèles photographiés. Riom-ès-Montagnes verra l’installation de plusieurs œuvres sur le thème de “la transmission des valeurs sportives”. Leur durée de vie est aléatoire, celle-ci dépendant principalement des conditions climatiques. La phase de prise des photos avec les habitants, et les écoles élémentaires de Valette, Menet et Lugarde se déroulait courant juin.

    “Le projet, répondant à une envie collective de mettre en avant une forme d’art inhabituelle en milieu rural, sera valorisé par la création d’un outil qui sera diffusé auprès des mairies, offices de tourisme et autres partenaires locaux. Il pointera les différents lieux où seront collées les réalisations, et permettra ainsi aux habitants comme aux touristes d’organiser de belles balades insolites à la découverte de cette méthode de « street-art”, art que l’on pensait réservé à l’espace urbain” explique l’association Euroculture en Pays Gentiane.

    Le Pays de Riom-ès-Montagnes, juin 2021


    votre commentaire
  • Article tiré du Pays de Riom-ès-Montagnes, n° 573, vendredi 2 avril 2021.

    Mission : technicien rivière

    Riom-ès-Montagnes :

    Il est le visage de la préservation des milieux aquatiques à l’échelle du bassin-versant de la Rhue : Mathieu Le Pavoux, technicien rivière, recruté en avril 2020, afin de mettre en place la compétence “Gestion des Milieux Aquatiques et prévention des Inon dations” GEMAPI, devenue obliga toire pour les intercommunalités.

    “L’eau fait partie du patri moine commun de la nation. Sa protection, sa mise en valeur et le développement de la ressource uti lisable, dans le respect des équili bres naturels, sont d’intérêt général”, indique la loi sur l’eau et les milieux aquatiques. Aussi la compétence GE MAPI a pour objectif la gestion et la protection des cours d’eau et des zones humides. Le Territoire du bassin versant de la Rhue est im planté sur deux départements : le Cantal à 88 % et le Puy de Dôme à 12 %. Il comprend 34 communes,1000 km de cours d’eau allant de Besse et Saint Anastaise à Lavigerie, en passant par Le Claux, Riom-ès-Montagnes, Trémouille ou Vebret.

    Une entente intercommunale a été créée et regroupe la communauté de communes du Pays Gentiane, (majo ritaire de par sa surface et chef de file de cette entente), Hautes Terres Communauté, la communauté de communes Massif du Sancy et la communauté de communes Sumène Artense. Recruté par cette entente, Mathieu Le Pavoux est basé à la communauté de communes du Pays Gentiane. Il sillonne l’ensemble du territoire afin d’élaborer un diagnostic complet des cours d’eau, analysant la végétation des berges, l’état des cours d’eau, l’impact des activités humaines sur le milieu aquatique...

    Disponible pour toute question relative aux cours d’eau et zones humides, il tient un rôle de conseil et d’accompagnement. Âgé de 28 ans, et titulaire d’un BTS Ges tion des espaces naturels, il exerce le métier de technicien rivière depuis 8 ans, en Normandie puis dans le Doubs notamment sur la rivière de la Loue, proche de Besançon. Il a choisi le Cantal pour ses attaches fa miliales et ses paysages. C’est aussi un territoire idéal pour y exercer le parapente, la randonnée et l’apicul ture.

    Au quotidien, sa mission consiste à améliorer le fonctionne ment du milieu aquatique tout en pré servant les usages (agricoles,touristiques, loisirs, pêche ...) et les activités du territoire. Il est un acteur central consulté aussi bien par les collectivités, que les riverains, parti culiers, agriculteurs, forestiers, pê cheurs ... “Ma mission, explique-t-il, est de répondre à une problématique tout en préservant le milieu aqua tique, de trouver le juste équilibre entre utilisation de la rivière, par exemple pour abreuver des animaux et la préservation du cours d’eau.” “Je n’exerce pas de mission de contrôle ni de police ajoute Mathieu Le Pavoux, mais j’interviens pour trouver des compromis qui convien nent à tous quand il est question d’un cours d’eau.”

    Cette compétence reçoit le soutien de nombreux partenaires :Conseils Départementaux du Cantal et du Puy de Dôme, Agence de l’eau Adour Garonne, fédérations de pêche, AAPPMA, Parc Régional des Volcans d’Auvergne, l’État et Cham bres d’Agriculture pour ne citer que ces derniers, qui financent en grande partie les ouvrages nécessaires à la résolution des différentes probléma tiques identifiées sur les cours d’eau.

    Ce diagnostic de terrain qui s’étend sur 2020 et 2021 permet l’élaboration d’un Programme Plu riannuel de Gestion (PPG). Il pré-sente les problématiques de terrain et propose un programme d’actions et de travaux définis pour une bonne gestion des milieux aquatiques.


    votre commentaire
  • "Les folies fermières" en tournage

    Le tournage du film "Les folies fermières" a débuté il y a quelques jours dans le Cantal et se poursuit jusqu'au 26 mai. Cette comédie retrace une histoire vraie, celle d'un éleveur de bovins et producteur de fromage - incarné par Alban Ivanov, qui, pour sauver sa ferme, crée un cabaret fermier. Le casting se compose donc d'Alban Ivanov mais aussi de Sabrina Ouazani, Michèle Bernier, Bérengère Krief ou encore Guy Marchand. Près de soixante personnes composent l'équipe du film (réalisateur, comédiens, techniciens...).

    Le réalisateur choisit Trizac

    Les spectateurs seront transportés à Trizac et en particulier dans la ferme de Christelle et Pierre Tournadre, une grange de 40 m de long, qui sert de décor principal au film. Le réalisateur, Jean-Pierre Améris, est tombé sous le charme des lieux. « C’est la première des fermes (que le repéreur avait castées) que je visitais et j’ai tout de suite su, en mon for intérieur, que ça allait être le décor du film. Il y a absolument tout dans cette ferme, de la toile cirée à la peinture sur les murs, une grange magnifique, 40 mètres de long, où sera reconstitué un cabaret. Et puis il y a un cadre magnifique : on est sur un plateau, il y a un buron au-dessus, le grand air, de grands paysages… J’y retrouve quelque chose de cette exaltation des grands paysages écossais. J’ai très envie de montrer ça. »

    Trizac : une ferme sert de décor à un film

    Lobbying

    Ce tournage s'inscrit dans une stratégie offensive du Département du Cantal qui voit dans le cinéma un intérêt économique, au regard des retombées, et en terme de promotion du territoire. Depuis plusieurs mois, le Cantal accueille en effet régulièrement des tournages de films aux castings alléchants (Mystère, avec Vincent Elbaz, Marie Gillain, Eric Elmosnino et Tcheky Karyo - sortie le 15 décembre 2021 ; Tendre et saignant, avec Géraldine Pailhas, Arnaud Ducret, Jean-François Stévenin - sortie décembre 2021 ; Délicieux, avec Guillaume de Tonguédec, Isabelle Carré, Grégory Gadebois - sortie le 8 septembre 2021, ou encore Garder ton nom, avec Julie Piaton - date de sortie non connue ) et prochainement Les chemins de pierre, avec Jean Dujardin).

    En savoir plus sur le site internet du quotidien La Montagne


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires